Sous le prétexte, bien réel, d'ailleurs, du désengagement de l’État, de nombreuses Collectivités diminuent ou abandonnent leur politique culturelle.
Cela a un double inconvénient : d'abord de priver le public du « spectacle vivant » que RIEN ne peut remplacer.
Ensuite, cela fragilise, voire fait disparaître des pans entiers d'artistes, dont c'est le seul métier... C'est donc un aspect socio-culturel qui est mis à mal et qui aide plus encore à un changement radical de la vie française...
En perpétuant le Festival International de Piano, « Les Cabardièses », la Mairie de PENNAUTIER va à l'encontre de cette tendance, affirmant ainsi être un phare départemental de la culture Audoise.
M
erci à celles et ceux qui nous aident à maintenir cette manifestation, et en particulier aux adhérents de notre belle association !

Je vous souhaite un excellent festival 2018.



Cabardièses op.19
Andante

Allegro…

Le rendez-vous des mélomanes et des amoureux du piano, reste, en Pays carcassonnais, le festival « Les Cabardièses ».
Chaque été consacre depuis maintenant 19 années cette manifestation, unique dans sa tonalité et son expression.
En réalisant un parfait panachage de jeunes talents et de virtuoses reconnus internationalement, « Les Cabardièses », ont acquis leurs « gammes » de noblesse.
Elles font également l’Histoire d’un territoire, le Cabardès, en investissant domaines et villages tels qu’Aragon et Ventenac et le prestigieux château de Pennautier.
Ce festival est né de la volonté de femmes et d’hommes du terroir. Regroupés au sein de l’association des Amis des Cabardièses, ils accompagnent la démarche de notre municipalité.
Il s’agit de citer également dans ces forces vives, les dirigeants d’entreprises locales qui participent au mécénat.
Enfin, mes remerciements les plus vifs, pour la confiance renouvelée que nous accordent la Présidente de la Région Occitanie et les Présidents respectifs du Département de l’Aude et de Carcassonne Agglo.

Jacques DIMON,
Maire de Pennautier
Cet été, partons à la découverte de pianistes venus du monde entier, apportant dans leurs valises leurs répertoires favoris. Le Français Cyril Guillotin, disciple d’Aldo Ciccolini “un jeu raffiné d’une grande maîtrise” ; toute l’âme slave avec le Letton Michael Bulychev-Okser ; les Brésiliens Renata Bittencourt et Diego Munhoz du Duo Aurore, lauréats du Concours International de Monaco, nous initient aux mystères de la foisonnante et luxuriante nature brésilienne ; la Suisse avec un trio fougeux et brillantissime, au violon Rachel Kolly d’Alba, au violoncelle Nadège Rochat, et Christian Chamorel au piano ; le Japon avec l’hypnotisante et malicieuse Atsuko Seta. Tous venant ainsi embellir nos soirées pleines d’attentes, de rêves, de découvertes et de surprises musicales.
Que le Festival commence!

Françoise Choveaux
Directrice artistique

Laurent BOISSONADE
Président des Amis des Cabardièses